Arrêt 14

Les écrivains sorelois

Arret14 WilkieLa librairie Wilkie est un des rares lieux de diffusion de la littérature à Sorel. C’est un endroit où l’on peut trouver beaucoup de livres d’auteurs de Sorel-Tracy.

Il faut souligner que la ville regorge d’écrivains, conteurs et poètes qui y sont nés ou encore qui y habitent. Plusieurs professeurs du Cégep de Sorel-Tracy se sont également fait connaître à titre d’écrivains. Cet arrêt est l’occasion de vous en présenter quelques-uns.

Sonia Marmen

Arret14 SoniaMarmenNée en Oakville en Ontario, Sonia Marmen est denturologue de formation. Établie à Sorel avec sa famille, elle publie le premier tome de la série Cœur de Gaël, La vallée des larmes, en 2003. Les trois autres tomes de la série (La saison des corbeaux, La terre des conquêtes et La rivière des promesses) paraîtront au cours des deux années suivantes. Pour donner suite à cela, de 2008 à 2010, elle publie une autre série, La fille du pasteur Cullen, en trois tomes. En 2014, elle publie Les aubes grises, tome 1 de la série Le clan des Seton. Elle a également publié la série de livres jeunesse intitulée Guillaume Renaud (Un espion dans Québec, Il faut sauver Giffard! – ouvrage pour lequel elle a remporté le Grand prix littéraire de la Montérégie 2009 –, Périls en avril et 1759). Passionnée d’histoire, Sonia Marmen sait toucher le cœur des gens et connaît un très grand succès populaire tant au Québec qu’en Europe.

ENTREVUE AVEC Sonia Marmen

Bernadette Renaud

Arret14 BernadetteRenaudBernadette Renaud est une écrivaine prolifique, qui s’adresse aux adultes comme aux enfants. Parmi les ouvrages qu’elle a publiés, notons Bach et Bottine; Perdu dans la brume, dont l’action se déroule à Sorel; la trilogie intitulée Un homme comme tant d’autres; ainsi que la série Les chemins d’Ève. Engagée, Bernadette Renaud a également œuvré au sein de plusieurs conseils d’administration dont ceux du Conseil montérégien de la culture et de l’Association des Auteurs de la Montérégie. Native des Cantons de l’Est, elle habite Contrecœur depuis plusieurs années.

Au fil des ans, son œuvre a été couronnée de plusieurs prix, dont le Prix Germaine Guèvremont en 1995; le Grand Prix du Livre de la Montérégie en 2003; et en 2010 le Grand Prix du Livre de la Montérégie, fiction jeunesse, pour son roman se déroulant dans la région de Sorel-Tracy.

Ce roman intitulé Perdu dans la brume, met en scène un jeune garçon montréalais qui, pour des raisons familiales, doit aller vivre chez son grand-père, un Sorelois. Arrivant à Sorel, le jeune homme découvre la petite ville, son école secondaire, Fernand-Lefebvre, et l’univers qui passionne son grand-père, la chasse. Émouvant, ce court roman se veut notamment une invitation à réfléchir à notre rapport à la nature, aux relations des enfants avec les grands-parents et à l’écologie de l’existence. C’est un livre qui mérite d’être lu, peu importe l’âge du lecteur, et qui fait très bien découvrir en filigrane la région de Sorel-Tracy.

ENTREVUE AVEC Bernadette Renaud

Claire Pontbriand

Arret14 ClairePontbriandNée à Sorel en 1949, Claire Pontbriand se passionne très tôt pour la littérature, les arts et le cinéma. Après avoir complété des études en lettres et en arts plastiques et voyagé de par le monde, elle s’installe à Montréal où elle travaille dans le milieu du cinéma tout en enseignant à l’Université Concordia et à l’Université de Montréal. En 1998, elle publie un premier roman intitulé Poignées d’amour, qui sera suivi de Fugues au Soleil, de L’amitié avant tout, puis d’Un soir de juin, un récit touchant où l’auteure raconte un moment marquant de son existence. Dans ce court roman, Pontbriand évoque à plus d’une reprise, sans le nommer directement, l’univers de Sainte-Anne-de-Sorel, dont les lieux, les gens et leur mentalité ont meublé son enfance. C’est toutefois avec Aurélie, une saga historique se déroulant à Sorel, que Pontbriand se fera le mieux connaître.

Dans ce roman, du confort d’un manoir de la région de Sorel, une vieille dame raconte l’histoire de sa vie à une jeune photographe qui découvre certes l’histoire d’une dame, mais aussi celle d’une famille, d’une ville et d’un peuple. Par ses mots, en mélangeant fiction et réalité, Pontbriand fait découvrir – ou redécouvrir – une région ainsi qu’une époque marquante de l’histoire de Sorel et du Québec.

Ce travail de mémoire, Pontbriand le poursuit avec Sainte-Victoire, roman où elle raconte sa vision de l’après-Deuxième Guerre mondiale. À nouveau, c’est autour du parcours de femmes et d’hommes de la région soreloise que Pontbriand ficelle un récit qui sait émouvoir le lecteur tout en lui donnant le sentiment de vivre la traversée du 20e siècle.

ENTREVUE AVEC Claire Pontbriand

Lucie Antaya

Arret14 LucieAntayaLes lecteurs de Sorel-Tracy connaissent bien la plume de Lucie Antaya, car c’est elle qui signe notamment les articles faisant la promotion de la ville et de sa région dans la revue Plaisirs d’été.

En 2006, cette auteure a publié Fragments du sud, un recueil de nouvelles et de textes où elle explore ses souvenirs. L’année suivante, elle a fait paraître un autre recueil : Un petit livre pour le weekend.

Au fil des ans, Antaya a également participé à plusieurs projets et rédigé des articles pour des revues et des magazines. Notons, parmi ses réalisations, les textes qu’elle a écrits dans Mémoires d’un lieu, présence d’un fleuve et Sorel, région rentable.

ENTREVUE AVEC Lucie Antaya

Carmen Ostiguy

Arret14 CarmenOstiguyTrès influencée par l’OULIPO1, Carmen Ostiguy s’amuse avec les mots qu’elle lit et «relie» dans tous les sens possibles. Cette jongleuse des mots, comme elle se désigne elle-même, n’hésite pas à sortir des sentiers battus. Calembours, jeux de mots, travail sur le sens, réflexions et acrobaties langagières ponctuent son œuvre qui prend une forme ludique et pédagogique, il faut le souligner, puisqu’elle a choisi d’écrire des mots croisés, des jeux, des sudokumots, des anagrammes et autres jeux-questionnaires. Cette auteure invite le lecteur à réfléchir et à participer activement à sa lecture.

ENTREVUE AVEC Carmen Ostiguy

Gilles Frappier

Arret14 GillesFrappierGilles Frappier est l’auteur d’un ouvrage poétique intitulé Parallèle et d’un roman historique écrit en vers, L’île de Grâce 1865-2025, où il relate entre autres le mode de vie des résidents de l’endroit en 1865 jusqu’au soir de la fameuse inondation qui tua 34 des 90 habitants de l’île; une des plus grandes tragédies naturelles de l’histoire du Québec.

En plus de son travail poétique, il faut souligner que Gilles Frappier a soutenu avec Yvon Beaudry la publication de plusieurs ouvrages à caractère historique traitant de la région. Parmi les livres qu’il a publiés à titre d’éditeur, soulignons L’histoire de la Maison des Gouverneurs, rédigé par Walter S. White, ainsi que la réédition de l’ouvrage L’histoire de Sorel : de ses origines à nos jours, rédigé par Azarie Couillard-Després.

ENTREVUE AVEC Gilles Frappier

Guy Désilets

Arret14 GuyDesiletsPoète natif de Sainte-Angèle-de-Laval, Guy Désilets était un passionné de la langue et de la nature. Au cours de sa vie, il a publié une dizaine d’ouvrages, dont Un violon nu, chez Leméac, et La grâce du regard, chez Guérin. Peu avant sa mort, s’inspirant de la région de Sorel-Tracy, il avait entrepris l’écriture d’un bestiaire. Résident de Québec, Désilets séjournait souvent au pays du Survenant, chez sa fille, et il s’inspirait de la région pour écrire. Au fil des années, il a également organisé à Sorel plusieurs événements pour souligner le lancement de ses derniers recueils de poésie, illustrés par un artiste de la région, Jacques Ménard.

Lucy-France Dutremble

Arret14 LucyFranceDutrembleLucy-France Dutremble se passionne pour l’histoire et l’écriture. Depuis 2008, elle a publié huit romans dans lesquels elle raconte notamment son Sorel, celui de la deuxième moitié du 20e siècle; la ville qu’elle a connue et qui l’a vu naître. En compagnie de l’auteure, le lecteur se promène ainsi sur la rue Royale, aujourd’hui le boulevard Fiset. Au fil de sa lecture, il croise également les noms des usines de la ville ainsi que de ses commerces, dont le Canadian Tire, la bijouterie Kitner, le Colisée Cardin, le marché Richelieu, le restaurant Lambert, la librairie Wilkie, la laiterie Chalifoux, le Woolworth, le restaurant Rheault, l’Atlas Steel et la Quebec Iron. Dutremble se plaît à faire revivre les lieux de son enfance; lieux qu’elle a aimés profondément et qui l’ont marquée en tant que personne et qu’écrivaine. Par son écriture, qui fait une très grande place aux dialogues, Dutremble fait entendre ses personnages et trace un portrait de la classe moyenne soreloise de l’époque.

ENTREVUE AVEC Lucy-France Dutremble

Louise Valois-Liessens

Louise Valois-Liessens était une Soreloise d’exception. Engagée dans son milieu, musicienne et écrivaine, elle a écrit Naissance de ma ville, recueil publié par la Ville de Tracy en 1964, et participé à l’écriture de l’Encyclopédie de la musique au Canada en rédigeant un article sur August Liessens et la vie musicale à Sorel-Tracy. Elle est également l’auteure de chansons primées à Radio-Canada (Nuit) et en France (Nature) ainsi que de quelques recueils de poésie dont Impressionaire. Membre fondatrice de la Société historique Pierre-de-Saurel, dont elle fut présidente de 1977 à 1982, puis en 1994 et en 1995, elle a collaboré durant de nombreuses années à l’édition de sa revue, Le Carignan. Elle est décédée à Sorel-Tracy le 20 juillet 2014.

ENTREVUE AVEC la fille de l’auteure, Hélène Liessens

Michèle Gagné

Arret14 MicheleGagneOriginaire de Sorel, Michèle Gagné est l’auteure de deux recueils de poésie Habiter ici et L’autre corps parus aux Éditions du Noroît. Le corps1 occupe dans sa poésie une place centrale. Gagné explore les « fins de monde dressées dans le sang / dérobant le désir et l’attente2 ». Elle évoque la mémoire multiple, les blessures, les tremblements de vie, tout autant que l’absence de l’autre et l’apprivoisement du silence.

On note dans ses textes la présence du fleuve, l’élan de « vouloir être de ce monde », le murmure amoureux du corps de l’écrit, celui qu’elle propose par ses mots, dans une marche langagière à laquelle elle convie le lecteur à s’approcher de « l’infini qui ouvre le corps, notre dernière chambre3».

Michèle Gagné est aussi l’auteure des textes narratifs du film d’Anne-Marie Tougas Un pas vers l’Arctique Échos et visages du Nord. Elle anime également des ateliers d’écriture aux bibliothèques de Sorel-Tracy.

ENTREVUE AVEC Michèle Gagné

Claude Gratton

Claude Gratton est un écrivain de la région qui a participé à la Rencontre internationale Jack Kerouac, qui s’est tenue à Québec en 1987. Dans la foulée de cet événement, il a fait paraître en 1989 une œuvre intime à saveur autobiographique, intitulée Mnémosine highway : aller-retour, aux éditions Pirates, de Sorel. La même année, il a publié Les chiens d’ozone. Au fil du temps suivront une bibliographie des travaux de l’historien sorelois Yvan Lamonde, un recueil de paroles de chansons, un essai sur Hegel et plusieurs autres écrits, dont un sur l’artiste Sylvie Plante.

Johanne Girard

Arret14 JohanneGirardAprès avoir travaillé en tant qu’infirmière et étudié en écologie, Johanne Girard devient écrivaine et animatrice littéraire. Fonceuse, dynamique et enjouée, Girard est pratiquement de toutes les activités littéraires de la région : de l'Association des auteurs de la Montérégie au Regroupement Littéraire Jeunesse de Saint-Ours. Pour elle, la littérature ne s’arrête pas à l’écriture. Engagée, elle s’efforce de rendre le milieu littéraire sorelois vivant et attrayant. Cette amoureuse des mots a publié en 1997 Femmes de cavales, un recueil de nouvelles primé et en 2006 Géométrie du cœur, en collaboration avec la peintre Dominique Dubreuil. Au fil des ans, elle a également fait paraître plusieurs textes dans différents ouvrages et revues littéraires dont XYZ.

ENTREVUE AVEC Johanne Girard

Lise Desaulniers

Native de Trois-Rivières, Lise Desaulniers a d’abord fait carrière en dessin publicitaire et en graphisme. Par la suite, elle a été fleuriste et elle a travaillé en garderie familiale. Depuis 1976, elle habite la région de Sorel-Tracy. Poète, elle voyage à l’aide des mots et invite le lecteur à l’accompagner «entre le ciel et la terre, [avec ses] valises pleines de mots et de couleurs, cherchant un pied-à-terre entre la peinture et la poésie». Lauréate du Prix du Grand Public du festival de la poésie de Trois-Rivières en 1998, elle a notamment publié des poèmes dans les revues Liesse, Virurale et Brèves Littéraires.

Mélissa Jacques

Arret14 MelissaJacquesMélissa Jacques est une auteure jeunesse passionnée de livres et de lecture. En 2012, elle publie un premier roman intitulé Les aventures du pirate Labille, qui met en scène Billy, un jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir pirate. Un an plus tard, elle fait paraître Les fées… en chiffres et en couleurs, un album qui s’adresse aux tout-petits.

Par son œuvre, Jacques souhaite intéresser les jeunes à la lecture. Engagée, cette écrivaine, qui travaille pour les bibliothèques de la ville de Sorel-Tracy, est également du projet Foudl’Art, dont les objectifs sont notamment de sensibiliser les jeunes aux activités culturelles et de développer leurs habiletés artistiques.

Dans le cadre de ce projet, Jacques invite de jeunes élèves anglophones et francophones de la région de Sorel-Tracy non seulement à écrire et à illustrer une petite histoire, mais aussi à l’éditer. Tout en les accompagnant dans le processus créatif, l’écrivaine leur fait comprendre ce que peut être le travail d’un écrivain et d’un éditeur. Chez elle, l’importance de la lecture, qu’elle veut rendre contagieuse, et celle du livre est primordiale.

ENTREVUE AVEC Mélissa Jacques

Luc Bertrand

Auteur prolifique, Luc Bertrand a notamment publié plusieurs biographies d’hommes politiques et des thrillers dont Le Premier Ministre, Le Quinzième Verset et Le juge. Il partage son temps entre Saint-Ours et Ottawa.

Francine Grimard

Arret14 FrancineGrimardFrancine Grimard est une auteure jeunesse. Native de la région de Sorel-Tracy, où elle réside toujours, cette dernière s’intéresse beaucoup à la spiritualité, à «l’âme» des gens et des choses, ainsi qu’au cœur d’enfant que chacun porte en soi.

Après avoir travaillé dans le milieu de l’enseignement pendant de nombreuses années, Grimard se consacre maintenant à son œuvre créatrice. Depuis 2010, elle a publié deux livres qu’elle a elle-même illustrés: La mission de la petite âme et La petite âme d’où vient-elle? Elle est également éditrice. Sa maison d’édition porte le nom des Éditions À tout cœur. Dans tout ce qu’elle fait, Grimard s’est donné la mission d’aider le corps, l’esprit et l’âme de tous les enfants, petits et grands.

ENTREVUE AVEC Francine Grimard

Suzanne Trépanier

Arret14 SuzanneTrepanierÀ l’instar d’autres écrivaines de la région, Suzanne Trépanier écrit des romans à saveur historique où elle met en scène des personnages témoignant de leur époque et de leur milieu social. Dans ses écrits, Trépanier explore les relations humaines, amoureuses et interculturelles. Voyages et cheminement spirituel ponctuent son œuvre.

Née à La Tuque, Trépanier habite Sorel-Tracy depuis que ses parents y ont emménagé alors qu’elle était encore enfant.

À ce jour, elle a écrit deux romans : Imbroglio et L’éveil, dans lesquels Trépanier ne mentionne pas Sorel, mais plutôt s’en inspire.

ENTREVUE AVEC Suzanne Trépanier

Les écrivains du Cégep de Sorel-Tracy


Denise Desautels

Professeure au Cégep de Sorel-Tracy de 1977 à 2002, Denise Desautels est une des poètes québécoises les plus importantes et les plus prolifiques de la deuxième partie du vingtième siècle. Elle a remporté plusieurs prix prestigieux, dont le Prix du Gouverneur général du Canada, en 1993, pour son recueil Le saut de l’ange, et le prix Athanase-David, en 2009, pour l’ensemble de son œuvre qui comprend plus d’une quarantaine de titres.

David Dorais

David Dorais est professeur de français et de littérature au Cégep de Sorel-Tracy. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Le cabinet des curiosités, un recueil de nouvelles,  Plus loin, un roman qu’il a coécrit avec Marie-Ève Mathieu, Oh! La belle province : épopée touristique et Que peut la critique littéraire?

Pierre Girouard

Professeur de philosophie et d’anglais, Pierre Girouard est l’auteur d’un essai portant sur Germaine Guèvremont intitulé Germaine Guèvremont et son œuvre cachée. Il est l’un des premiers à s’être intéressé aux écrits journalistiques de l’auteure et à les avoir analysés.

  1. Voir www.oulipo.net
  2. Ce texte contient des éléments d’une recension intitulée « L’écho humain », rédigée par Jean-Sébastien Ménard dans Canadian Literature. Voir www.canlit.ca/reviews/lecho_humain - Site consulté le 10 avril 2015.
  3. Michèle Gagné, L’autre corps, Montréal, Noroît, 2006.
  4. Ibid.